Les jeunes adultes et le personnel encadrant de l’ITEP à Eysines (33): Utopia / Ibaï Hernandorena

 

Depuis 2013, Pointdefuite accompagne la commande, d’un groupe composé de jeunes adultes et personnels encadrant l’ITEP, Institut thérapeutique éducatif et pédagogique d’Eysines.

Cet établissement, géré par l’Association Saint-Vincent de Paul Lamothe Lescure depuis 1985, est situé dans le Domaine de Lamothe-Lescure dans un parc boisé avenue du Taillan à Eysines. Il est relié au centre de Bordeaux et aux autres communes des alentours par le réseau de bus géré par la Communauté urbaine de Bordeaux.

Le projet de l’ITEP s’articule autour d’une prise en charge et d’un accompagnement individualisé de qualité pour toute personne accueillie de manière à favoriser son développement, son autonomie et une insertion, adaptés à son âge et à ses besoins. C’est dans la logique de ce projet et en particulier dans la perspective d’impliquer de jeunes adultes dans une démarche collective que le directeur de l’établissement et son président ont pris contact avec Pointdefuite pour initier une commande
« Nouveaux commanditaires ».

 

Les premières réunions organisées entre le groupe de commanditaires et Pointdefuite font émerger plusieurs questions  autour des thèmes suivants : l’importance des parcours dans la ville quand on est en situation de handicap, la place de l’étrangeté ou quels sont les moyens ou les mesures pouvant être prises pour militer contre les a priori sur le handicap. Le transport en commun demeure un moyen de circuler, d’« être » au dehors, d’éprouver sa propre capacité à circuler seul en autonomie.

 

L’ACTION MENÉE PAR L’ARTISTE

En réponse aux questions posées par les Nouveaux commanditaires, l’œuvre d’Ibai Hernandorena, intitulée Utopia, se présente sous la forme d’une vaste table ronde et d’un banc circulaire. Tenant lieu d’espace d’attente pour les usagers du bus qui passe à proximité, Utopia est à la fois le symbole de l’autonomie des patients de l’ITEP, le point de départ vers le monde extérieur et un lieu possible de rassemblement, de retrouvailles et de partage, sur une place publique que les piétons empruntent et traversent chaque dimanche matin à l’occasion du marché à Eysines.

Posée dans l’espace public, la table ronde constitue aussi le socle de sculptures en bronze, représentant trois des jeunes commanditaires parmi le groupe à l’origine de ce projet. L’ assise disposée tout autour de la table invite à s’approprier l’espace, à ralentir le temps pour priviliégier la pause, le repos, le regard de manière privilégiée, comparable à celui que chacun peut poser sur des œuvres, dans un espace dédié à la création, dans un musée.

Ici, l’art est accessible et vient à la rencontre de toutes et de tous dans l’espace urbain. La dimension contemplative que l’œuvre Utopia tente d’insuffler incite à considérer autrement celles et ceux que nous ne regardons pas, à s’arrêter, à réfléchir sur le vivre ensemble et la sociabilité dans les espaces publics du quotidien.

La production de cette œuvre a nécessité de faire appel à des artisans et à des fabricants disposant de plusieurs savoir-faire : la Carrière Laplace à Arudy (64), le tailleur de pierre Fabra de Montardier (30), l’Atelier numérique CréaSculpt à Gondrin (32), le fabricant de sculptures en bronze Markovstudio à Sofia en Bulgarie, l’entreprise de maçonnerie et de construction Dirick à Beychac-et-Caillau (33), l’atelier Zébra 3, Fabrique Pola, à Bordeaux (33).

Après plusieurs années ponctuées par les phases de concertation, d’étude de faisabilité, de temps de médiation avec les Nouveaux commanditaires et de recherches de partenariats, l’inauguration du projet est prévue à l’automne 2022.

Découverte de l’œuvre par le groupe de Nouveaux commanditaires de l’ITEP Eysines

 

Rencontre Nouveaux Commanditaires autour de l’oeuvre Utopia de Ibaï Hernandorena, retour sur la commande initiale.

Médiateur – Producteur : Pointdefuite/ Pierre Marsaa et Marie-Anne Chambost